MARCO NOCIVELLI REÇOIT LE PRIX GRANDI GUGLIE DELLA GRANDE MILANO

18/09/2019

Marco Nocivelli, Président et Administrateur Délégué du Groupe Epta, reçoit le prix « Le Grandi Guglie della Grande Milano » du Centre d’études Grande Milano, en présence d’Attilio Fontana, Président de la Région Lombardie et de Gianmario Verona, Recteur de l’Université Bocconi. Durant la soirée du 18 septembre ont aussi été récompensés Gian Domenico Auricchio, Administrateur Délégué d’Auricchio S.p.A., Riccardo Chini, Président et Administrateur Délégué de Calvi Holding S.p.A. et Alfredo Ambrosetti recevra le prix « Grandi Guglie à la Carrière ».

Décerné aux personnalités qui se sont distinguées dans différents secteurs par leur engagement dans la promotion du tissu économique, scientifique, social et culturel de la zone géographique de Milan, ce prix a été remis à Marco Nocivelli en vertu « de sa carrière entrepreneuriale extraordinaire axée sur des valeurs d’internationalisation, d’innovation et de durabilité.   C’est ainsi qu’il est arrivé jusqu’au poste prestigieux de Président d’Anima Confindustria Meccanica et à celui dePrésident et Administrateur Délégué du Groupe Epta, célèbre dans le monde entier ».

Une récompense qui est un symbole et une synthèse des valeurs fondatrices de Milan, ville laborieuse, ainsi que le témoignent les matériaux choisis pour sa fondation : une base solide en bois, qui représente les racines et la tradition, accueille un support en aluminium, expression de modernité et de technologie, sur lequel se détachent des flèches transparentes élancées vers le haut et vers l’avenir.

Marco Nocivelli, Président et Administrateur Délégué du Groupe Epta déclare :« C’est pour moi une grande fierté que de recevoir ce prix prestigieux, qui me donne une grande responsabilité. Ainsi que me l’a enseigné mon père, le fondateur du Groupe Epta, un entrepreneur a le devoir d’être un exemple vertueux pour la société. Parrainer des projets basés sur des principes éthiques, tels que des initiatives en faveur de l’environnement, du patrimoine culturel, de l’éducation et l’attention portée aux travailleurs et aux communautés locales devrait être une pratique quotidienne » et il conclut : « Un style de vie à adopter sans réserve, pour honorer ce que j’ai reçu de la vie et de restituer des ressources et de la valeur au territoire. »