Comment lutter contre les bactéries

search 25 Mar 2022

Image
Fighting bacteria with misa coldrooms

L'hygiène a de nombreuses facettes : chacun a ses propres méthodes pour atteindre une hygiène et une propreté parfaites. Cependant, il faut être très précis lorsque l'on parle d'hygiène alimentaire. Dans ce cas, il ne doit y avoir qu'une seule procédure correcte. Car si chacun agissait à sa guise, les bactéries se propageraient sans discernement, les aliments se gâteraient et, dans le pire des cas, finiraient par circuler. La seule mauvaise conséquence serait une intoxication alimentaire. Au-delà des conséquences juridiques auxquelles les responsables s'exposeraient (poursuites pénales, amendes, emprisonnement) si le nom de votre hôtel, restaurant ou société de restauration était lié à un scandale alimentaire, l'effet sur votre entreprise serait certainement très négatif. Heureusement, il est possible d'éviter tout cela.

 

La procédure HACCP : pour une meilleure sécurité alimentaire

Vous devez tout simplement éviter que des bactéries se forment et se multiplient dans la chambre froide. Avez-vous déjà mis en place une procédure de nettoyage détaillée ? Un plan de nettoyage définit clairement quand et par quels moyens les chambres froides doivent être nettoyées et désinfectées. Il constitue la base d'une chambre froide hygiéniquement parfaite et donc sûre pour les aliments.

 

La sécurité de la production à la table

En outre, depuis 2006, l'Union européenne oblige toutes les entreprises qui produisent, transforment et commercialisent des produits alimentaires à élaborer et à utiliser leur propre « système d'analyse des risques et de maîtrise des points critiques » HACCP (c’est-à-dire Hazard Analysis Critical Control Points System). Ce protocole doit être conforme aux exigences légales et être constamment mis à jour. La documentation écrite est tout aussi importante que l'application des points de contrôle critiques. Le système HACCP vise à responsabiliser davantage les opérateurs du secteur alimentaire en matière de sécurité alimentaire et à inclure l'ensemble de la chaîne, de la production à la table. Et l'objectif est le même que celui que vous poursuivez avec votre entreprise : offrir à vos clients des produits alimentaires irréprochables. Le stockage et la conservation dans les chambres froides ne sont qu'une partie de ce système, mais une partie très importante. Il faut donc se familiariser avec les principes du système HACCP.

 

Combattre les bactéries à long terme

Le concept HACCP est basé sur une approche systématique. Toute personne qui s'occupe de nourriture – du boulanger au boucher, en passant par le gérant d'un restaurant ou d'un service de restauration – doit être consciente de tous les dangers possibles d'un mauvais stockage des aliments et savoir comment les éviter. Ces risques comprennent la prolifération de micro-organismes à l'origine d'intoxications alimentaires. Le système HACCP vous aide à identifier les dangers qui peuvent survenir dans la transformation des aliments et à évaluer leurs risques. Une fois que tous les risques ont été identifiés, vous pouvez prendre les mesures nécessaires pour les éliminer.

 

Des innovations pour une hygiène plus facile

Ces dernières années, les opérateurs des chambres froides ont pu répondre plus facilement aux exigences des autorités réglementaires. En effet, de plus en plus de chambres froides sur le marché proposent des solutions innovantes qui facilitent le respect de la réglementation. Un bon exemple : les chambres froides avec des panneaux recouverts d'ions argent. Ces derniers éliminent les bactéries et, en même temps, les empêchent de se reformer. Pour vous, cela signifie, entre autres, des processus de nettoyage plus courts et des intervalles d’entretien plus longs.